Oxydo-réducation
Oxydo-réducation
Accueil
Laboratoire
Théorie
- Acide-base
- Oxydo-réduction
- Dosage
- Organique
Liens
Contact

 

Une réaction d'oxydo-réduction implique un transfert d'électrons. Une oxydation est une perte d'électrons, alors qu'une réduction est un gain d'électrons. Un agent réducteur perd des électrons, il sera donc oxydé. Un agent oxydant gagne des électrons, il sera donc réduit. Dans la réaction suivante :

 6Fe2+  + Cr2O72-6Fe3+  + 2Cr3+

Fe2+ est oxydé en Fe3+ car le fer perd un électron. C'est l'inverse pour le chrome. Le nombre d'électrons échangés est de 6 après avoir équilibré la réaction.

On peut séparer cette réaction en deux demi-réactions, chacune d'elles impliquant un couple redox:  

Pour savoir dans quel sens une réaction redox a lieu spontanément, on peut utiliser la règle du gamma (cf. schéma ci-dessus). Les valeurs permettant de faire ce schéma proviennent de "Formulaires et Tables" (Editions du Tricorne). On sait également que spontanément, l'oxydant le plus fort oxyde le réducteur le plus fort. Le couple de référence étant H+/H2 avec un potentiel standard Eo = 0V.

La comparaison entre le résultat obtenu avec la règle du gamma et des résultats pratiques ou des schémas de montage redox permet de savoir si on a affaire à une réaction spontanée (piles) ou forcée (électrolyse).

 


Envoyez un courrier électronique à auraxe@planet.ch pour toute question ou remarque concernant ce site Web. Dernière modification: 18-Jui-2005